Momo — More Monitoring Action in the EU
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Trouve la question traître !

Apprentissage Question de veille Veiller sur le bien commun

Durée

90 min

Group size

5-30

Compatible avec
une utilisation numérique

Oui

Difficulty

3/5

Durée

90 min

Group size

5-30

Applicable to digital tools

Oui

Difficulty

3/5
Cette activité se déroule en deux étapes : une première plus ludique qui aide à comprendre la différence entre les questions « rhétoriques », « accusatrices » ou « bonnes » et une seconde consacrée à la réflexion sur les questions formulées dans les activités.
Cette activité se déroule en deux étapes : une première plus ludique qui aide à comprendre la différence entre les questions « rhétoriques », « accusatrices » ou « bonnes » et une seconde consacrée à la réflexion sur les questions formulées dans les activités.

RÉFÉRENCES THÉORIQUES :

GOALS

Apprendre à distinguer les questions rhétoriques et accusatrices des « bonnes » questions

ÂGE DES PARTICIPANT⸱E⸱S

À partir de 15 ans

MÉTHODES

Débat mouvant, processus décisionnel

ÉQUIPEMENT

Liste d’exemples de questions « rhétoriques » (.R), « accusatrices » (A) ou « bonnes » (B), boîte pour distribuer les questions, cartes comportant les exemples écrits

DOCUMENTS

Trouver l’imposteur questions TELECHARGER PDF

ESCAPE GAME

Pour une expérience immersive sur ce thème, découvrez notre Escape Game!

Instructions

Étape 1 : Compréhension des différents types de questions (45 min)
  • Prépare autant de cartes que de participant·e·s. Écris une question sur chacune d’entre elles (voir ‘Documents’). Mets toutes les cartes dans une boîte afin que chacun·e en choisisse une au hasard. Laisse une minute de réflexion. Ensuite, invitez les participants à se promener dans l’espace (5 min)
  • Invite les participant·e·s à se promener dans l’espace. Demande-leur de former des paires. Ils·elles se lisent mutuellement leur question et, en échangeant et en comparant leurs idées, ils·elles doivent essayer de déterminer s’il s’agit de questions de type R, B ou A. Accorde au moins deux minutes pour l’échange d’idées. Ensuite, demande-leur de former de nouvelles paires et répétez le processus. (20 min)
  • Une fois que tout le monde a parlé à plusieurs personnes, invite-les à se réunir avec les personnes qui, selon elles·eux, ont le même type de question. À la fin de ce processus, trois groupes devraient apparaître, correspondant à chaque type de question (A), (R), ou (B). (5 min)
  • Chaque groupe est invité à analyser les questions qu’il a posées, en essayant d’identifier les caractéristiques communes. (15 min)
  • Étape 2 : Séance plénière (45 minutes)
  • Invite les participant·e·s à former un cercle et à lire, une à une, chaque question à l’ensemble du groupe, en justifiant son appartenance à la catégorie choisie. Avec le groupe, vérifie si ce choix est correct ou non. Dans les deux cas, explique pourquoi la question appartient ou non à cette catégorie. (30 min)
  • Dans le cas de questions « rhétoriques » ou « accusatrices », demande à l’ensemble du groupe de les reformuler pour qu’elles deviennent « bonnes » si possible. (15 min)

POSSIBILE VARIATION

Tu peux relier cette activité à l’activité « Une bonne question, c’est… », en montrant à l’ensemble du groupe un flipchart présentant les 8 critères d’une « bonne question ». Les participant·e·s devraient maintenant être plus à même d’identifier les questions « rhétoriques » ou « accusatrices », puis d’essayer de les reformuler en « bonnes » questions si possible ou de les écarter dans le cas contraire. Cette activité peut également être réalisée en groupe entier, où les cartes sont distribuées aux participant·e·s assis·ses en cercle et où le processus de réflexion et de débat se déroule en séance plénière.

DIGITAL TOOLS

Vous trouverez ici l’activité.
Momo — More Monitoring Action in the EU

Instructions

Étape 1 : Compréhension des différents types de questions (45 min)
  • Prépare autant de cartes que de participant·e·s. Écris une question sur chacune d’entre elles (voir ‘Documents’). Mets toutes les cartes dans une boîte afin que chacun·e en choisisse une au hasard. Laisse une minute de réflexion. Ensuite, invitez les participants à se promener dans l’espace (5 min)
  • Invite les participant·e·s à se promener dans l’espace. Demande-leur de former des paires. Ils·elles se lisent mutuellement leur question et, en échangeant et en comparant leurs idées, ils·elles doivent essayer de déterminer s’il s’agit de questions de type R, B ou A. Accorde au moins deux minutes pour l’échange d’idées. Ensuite, demande-leur de former de nouvelles paires et répétez le processus. (20 min)
  • Une fois que tout le monde a parlé à plusieurs personnes, invite-les à se réunir avec les personnes qui, selon elles·eux, ont le même type de question. À la fin de ce processus, trois groupes devraient apparaître, correspondant à chaque type de question (A), (R), ou (B). (5 min)
  • Chaque groupe est invité à analyser les questions qu’il a posées, en essayant d’identifier les caractéristiques communes. (15 min)
  • Étape 2 : Séance plénière (45 minutes)
  • Invite les participant·e·s à former un cercle et à lire, une à une, chaque question à l’ensemble du groupe, en justifiant son appartenance à la catégorie choisie. Avec le groupe, vérifie si ce choix est correct ou non. Dans les deux cas, explique pourquoi la question appartient ou non à cette catégorie. (30 min)
  • Dans le cas de questions « rhétoriques » ou « accusatrices », demande à l’ensemble du groupe de les reformuler pour qu’elles deviennent « bonnes » si possible. (15 min)

VARIATION POSSIBLE

Tu peux relier cette activité à l’activité « Une bonne question, c’est… », en montrant à l’ensemble du groupe un flipchart présentant les 8 critères d’une « bonne question ». Les participant·e·s devraient maintenant être plus à même d’identifier les questions « rhétoriques » ou « accusatrices », puis d’essayer de les reformuler en « bonnes » questions si possible ou de les écarter dans le cas contraire. Cette activité peut également être réalisée en groupe entier, où les cartes sont distribuées aux participant·e·s assis·ses en cercle et où le processus de réflexion et de débat se déroule en séance plénière.

OUTILS NUMÉRIQUES

Vous trouverez ici l’activité.