Momo — More Monitoring Action in the EU
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Faisons une vidéo : « Suis-je pour ou contre la corruption ? »

Corruption Engagement Pouvoir Se surveiller soi-même

Durée

4h

Group size

5-15

Compatible avec
une utilisation numérique

Non

Difficulty

5/5

Durée

4h

Group size

5-15

Applicable to digital tools

Non

Difficulty

5/5
Cette activité vise à accroître les connaissances des participant·e·s sur les préjugés concernant la corruption et la lutte contre la corruption. Ils·elles sont invité·e·s à interroger des personnes au hasard sur le sujet, ce qui permet de sensibiliser et de mobiliser la communauté contre la corruption.
Cette activité vise à accroître les connaissances des participant·e·s sur les préjugés concernant la corruption et la lutte contre la corruption. Ils·elles sont invité·e·s à interroger des personnes au hasard sur le sujet, ce qui permet de sensibiliser et de mobiliser la communauté contre la corruption.

RÉFÉRENCES THÉORIQUES :

GOALS

  • Recueillir et déconstruire les stéréotypes sur la corruption et la lutte contre la corruption
  • Obtenir une certaine visibilité dans l’espace public et sensibiliser au sujet au sein de l’organisation/école/environnement
  • Gagner en confiance en soi

ÂGE DES PARTICIPANT⸱E⸱S

À partir de 18 ans

MÉTHODES

Approche créative

ÉQUIPEMENT

Caméra vidéo et/ou smartphone, ordinateur, logiciel d’édition de vidéo, suggestions pour les questions

DOCUMENTS

Activité « Faisons une vidéo » Télécharger PDF

ESCAPE GAME

Non fournis

Instructions

  • Fais un brainstorming avec l’ensemble du groupe pour choisir des questions pour les interviews, en fonction de la durée de la vidéo que vous souhaitez créer. (45-60 min)
  • Une fois les questions sélectionnées, le groupe doit être divisé en petits groupes de deux ou trois personnes : l’une filme, les autres mènent l’interview.
  • Chaque groupe sort et rencontre des personnes dans des espaces publics, à l’école, etc. pour réaliser les interviews. Les participant·e·s peuvent demander aux personnes interrogées leur adresse électronique pour rester en contact avec elles si elles sont d’accord. (120 min)
  • Visionner collectivement les interviews collectées et les combiner en un film à l’aide d’un logiciel de création vidéo. (60 min)
  • Montrez le film final à l’ensemble du groupe et discutez-en. Vous pouvez ensuite le diffuser à un public plus large (publication en ligne, événement public, etc.)
NB : Faites attention aux lois concernant la distribution des images et le droit à l’image ; si nécessaire, préparez des documents à signer par les personnes interviewées.

POSSIBILE VARIATION

Vous pouvez réaliser une vidéo amusante ou provocante si vous avez un groupe plus important et en fonction du contexte: demande aux participant·e·s de s’identifier à une personne corrompue et de terminer la phrase « J’aime la corruption parce que… ». Cette variante fonctionne bien lorsque les participant·e·s se connaissent déjà et qu’une atmosphère de confiance a été créée. Essayez d’éviter d’interroger des personnes extérieures au groupe, car elles pourraient avoir des doutes sur la manière dont cette vidéo peut être utilisée.

DIGITAL TOOLS

Non fournis
Momo — More Monitoring Action in the EU

Instructions

  • Fais un brainstorming avec l’ensemble du groupe pour choisir des questions pour les interviews, en fonction de la durée de la vidéo que vous souhaitez créer. (45-60 min)
  • Une fois les questions sélectionnées, le groupe doit être divisé en petits groupes de deux ou trois personnes : l’une filme, les autres mènent l’interview.
  • Chaque groupe sort et rencontre des personnes dans des espaces publics, à l’école, etc. pour réaliser les interviews. Les participant·e·s peuvent demander aux personnes interrogées leur adresse électronique pour rester en contact avec elles si elles sont d’accord. (120 min)
  • Visionner collectivement les interviews collectées et les combiner en un film à l’aide d’un logiciel de création vidéo. (60 min)
  • Montrez le film final à l’ensemble du groupe et discutez-en. Vous pouvez ensuite le diffuser à un public plus large (publication en ligne, événement public, etc.)
NB : Faites attention aux lois concernant la distribution des images et le droit à l’image ; si nécessaire, préparez des documents à signer par les personnes interviewées.

VARIATION POSSIBLE

Vous pouvez réaliser une vidéo amusante ou provocante si vous avez un groupe plus important et en fonction du contexte: demande aux participant·e·s de s’identifier à une personne corrompue et de terminer la phrase « J’aime la corruption parce que… ». Cette variante fonctionne bien lorsque les participant·e·s se connaissent déjà et qu’une atmosphère de confiance a été créée. Essayez d’éviter d’interroger des personnes extérieures au groupe, car elles pourraient avoir des doutes sur la manière dont cette vidéo peut être utilisée.

OUTILS NUMÉRIQUES

Non fournis